Voyager pour ne plus avoir besoin d’un chez-soi

blog voyage

Seconde publication sur le magazine en ligne Nomade. Un message que j’avais envie de faire passer en réalité.

La première fois que je suis partie seule, et la première fois que je suis montée dans un avion, c’était pour aller au Canada pour un stage de 6 mois. J’ai rencontré de nombreux français qui étaient là-bas grâce à un Visa Vacances Travail (qui s’appelle Programme Vacances Travail au Canada). Ce type de visa est le résultat d’un accord entre deux pays, qui délivrent des visas d’un an à des jeunes (18-30 ans pour la plupart des pays, aujourd’hui jusqu’à 35 pour le Canada). Ce visa a pour but de laisser le temps aux voyageurs de découvrir la culture du pays, et d’occuper des emplois à court terme pour pouvoir subvenir à leurs besoins.

Mais j’ai constaté que la plupart des détenteurs de PVT rencontrés à Montréal s’étaient installé dans la ville pour y vivre un an. Un an et une seule ville. Parfois un seul boulot. Alors que le pays est immense et a énormément à offrir! Pourquoi partir en voyage si ce n’est pas pour voyager?!

J’avais envie d’écrire cet article, ce message, pour dire aux voyageurs qu’on ne part pas pour se recréer une situation confortable ailleurs, ça consiste au contraire à se jeter dans l’inconnu. Et « l’inconfort », c’est ça l’aventure. C’est être à 100% dans son voyage, à la rencontre des autres, sans choses familières sous la main.

Le mieux pour comprendre mon point de vue, c’est encore de lire l’article!

Retrouvez l’article en intégralité : Voyager pour ne plus avoir besoin d’un chez-soi

J’ai même réussi  à citer Zach Braff dans l’article. Je suis assez fière de moi!

Laisser un commentaire