Le tour de l’Argentine en 5 destinations

En juillet 2017, j’ai proposé mes services de contributrice au magazine en ligne Nomade, que je suis depuis quelque temps. Que signifie « Contributrice »? Il s’agit de proposer bénévolement des articles à la rédaction, illustrés par des photos originales, qui peuvent donc être les miennes ou celles d’amis qui m’ont cédé les droits.

Ce n’est pas le premier média que que je contacte, ils sont nombreux sur internet à faire appels à des rédacteurs bénévoles. Mais les autres n’ont simplement pas pris le temps de me répondre. Je n’ai peut être pas pris la peine de relancer non plus. J’ai pris la décision de prendre du temps pour écrire durant ce voyage, et ce sur différents supports. Le fait que cette demande ait été acceptée est certainement un signe!

Chez Nomade, la rédactrice en chef est mon interlocutrice directe. Je lui soumets des sujets d’articles qu’elle propose ensuite à l’équipe de rédaction. Lorsque le sujet est approuvé, je le mets directement en page sur wordpress. Ce sont ensuite eux qui corrigent et publient lorsqu’ils le souhaitent.

Vous allez me demander pourquoi gaspiller des sujets intéressants sur d’autres sites alors que j’ai mon propre blog à alimenter? Je dirais que le fait d’écrire sur des médias qui ont 10 000 fois plus de likes que le mien sur facebook ajoute une certaine motivation!

Je vous laisse donc lire ma première contribution en intégralité : Le tour de l’Argentine en 5 destinations

J’ai passé une bonne partie de l’année 2014 en Argentine, d’où l’envie d’écrire mon premier article sur ce sujet que je maîtrise bien. Pour trouver l’angle de mon article, je suis partie de deux constats : ce pays immense est extrêmement varié et mieux vaut s’éloigner des villes touristiques. J’ai visité une bonne partie du pays et chaque lieu est différent, climats, paysages et populations, tout change du sud au nord. Je me suis aussi vite rendue compte que je me sentais plus à l’aise dans des villes de taille raisonnable, et relativement épargnées par le tourisme international. J’ai donc sélectionné cinq villes où je me suis sentie bien, qui portent les caractéristiques de leur région, et qui ont su rester authentiques

Laisser un commentaire